Syrie : des enfants tués dans des raids russes sur Idleb

Inlassablement ces civils fuient Idleb en Syrie pour échapper aux frappes aériennes . Ils prennent la route pour fuir la violence qui les poursuit . Ce mardi, au moins huit civils, dont cinq enfants, ont été tués dans des raids aériens russes sur le village de Joubass dans le sud de la province, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Depuis le 16 décembre, les forces du régime, soutenues par l'aviation russe, ont intensifié leurs bombardements dans cette région tandis que de violents combats au sol les opposent aux groupes djihadistes et rebelles.

" Nous restons profondément préoccupés par la sécurité et la protection de plus de trois millions de civils à Idleb. L'ONU a négocié une pause humanitaire de six heures qui a permis à plus de 2 500 personnes de s'enfuir en toute sécurité. Nous poursuivons nos efforts avec toutes les parties pour plaider en faveur de la protection et du passage en toute sécurité de tous ceux qui souhaitent quitter les zones touchées ", a déclaré Stephane Dujarric, le porte-parole du secrétaire général de l'ONU.

Les forces du régime ont pris le contrôle de 46 villages dans le secteur et se rapprochent désormais d'une ville-clé dans le sud d'Idleb. Cette région dominée par les djihadistes abrite trois millions de personnes, dont la moitié ont été déplacées depuis d'autres parties du pays reconquises par Damas. 

La région est très convoitée par le régime syrien qui s'est maintes fois dit déterminé à la reconquérir. La guerre en Syrie qui dure depuis 2011 a fait plus de 370 000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.