Syrie, Notre-Dame-des-Landes et attaque de Tombouctou : le point sur l'actu de ce week-end

Libération.fr
Manifestation de soutien contre les expulsions à Notre-Dame Des Landes, le 14 avril.

Vous avez décroché de l'actualité depuis vendredi soir ? Pas de panique : on fait le point.

Syrie. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont ciblé tôt samedi matin par des frappes des sites de production d'armes chimiques du régime syrien en représaille à l'attaque de la Douma, la semaine passée. Si la participation de Londres ou de Paris a été limitée, elle a suscité l'indignation de la Russie qui a demandé samedi à l'ONU de voter une résolution condamnant cette «agression»

Afrique du Sud. Des milliers de Sud-africains ont rendu un dernier hommage à la militante anti-apartheid et ex-épouse de Nelson Mandela, Winnie Mandela, dans le stade d'Orlando, situé dans le township de Soweto, à Johannesburg. 

NDDL. Des heurts ont éclaté dimanche entre quelques centaines de manifestants et les forces de l'ordre sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, peu avant le rassemblement pacifique en soutien aux occupants expulsés qui était prévu à la mi-journée. Le calme est ensuite revenu dans l'après-midi.

Manif. A Marseille, 50 000 personnes selon les organisateurs ont défilé à l'appel d'organisations syndicales, associatives et politiques, dont la France insoumise pour dire «stop à Macron». Une manifestation laboratoire de la convergence des luttes. 

Mali. Une quinzaine d’assaillants ont été tués lors de l’attaque qui visait à «prendre le contrôle» du «Super Camp» de l’ONU et de la force française Barkhane samedi à Tombouctou, dans le nord du Mali, ont annoncé dimanche les autorités françaises. Selon les derniers bilans, un Casque bleu a été tué et une dizaine blessés.  

Disparition (1). Le cinéaste d'origine tchèque Milos Forman s'est éteint samedi à l'âge de 86 ans. Il avait été récompensé de deux oscars du meilleur réalisateur pour ses films Vol au-dessus d'un nid de coucou en 1976 et Amadeus en 1985.

Disparition (2). Le cinéaste italien Vittorio Taviani est mort ce week-end l’âge de 88 ans. Avec son frère Paolo, on lui doit (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

De «victimes» à «survivantes»
Face à #MeToo, Bill Cosby en vieux mytho
«Mission accomplie»: Trump justifie l’emploi d’une formule connotée
Comey voyait Clinton présidente, Trump s’insurge contre ce «détraqué»
L’Arabie saoudite place Jérusalem et l’Iran en tête des priorités arabes