Syrie : cinq secouristes abattus par un commando près d’Alep

Le Parisien avec AFP
En juin 2016, des secouristes des Casque Blancs dans les rues d’Alep dévastées par les bombardements

Les cinq sauveteurs qui appartenaient à l’organisation des Casques Blancs ont été tués dans leurs locaux par un groupe armé.


Cinq secouristes syriens appartenant à l’organisation des Casques blancs syriens ont été tués samedi à Alep, lors de l’attaque menée d’un de leurs centres par des hommes non-identifiés. L’attaque n’a pas été revendiquée et on en ignore pour l’instant les motivations.

« Un horrible massacre a eu lieu à l’aube, quand un groupe armé inconnu a attaqué un centre de la Défense civile dans le village de Tal Hadya dans le sud de la province d’Alep, […] tuant cinq Casques blancs et en blessant deux », a indiqué l’organisation dans un message posté sur Twitter.


Selon le directeur du centre attaqué, Ahmad al-Hamiche, deux Casques blancs ont réussi à prendre la fuite. Les assaillants étaient « masqués et se sont enfuis après avoir volé du matériel et des générateurs électriques », a-t-il indiqué.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a confirmé le bilan des cinq morts, soulignant que la région où se trouve le centre est contrôlée par le groupe Hayat Tahrir al-Cham (dominé par l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) et d’autres groupes rebelles.

LIRE AUSSI > «Ne nous laissez pas tomber une nouvelle fois !», implorent les Casques blancs

Pour le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, « cet incident ne peut être séparé des assassinats en augmentation ces dernières semaines dans les zones contrôlées par le groupe Hayat Tahrir al-Cham dans la province d’Idlib, le sud de la province d’Alep et le nord de la province de Hama ».

Au cours des dernières 48 heures, au moins 20 combattants ont été tués dans ces trois (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Le président sud-coréen a rencontré Kim Jong-un
Avortement en Irlande : large victoire du oui selon un sondage sortie des urnes
Manifestations sanglantes à Gaza : un bébé retiré de la liste des victimes du 14 mai
Corée du Nord : Trump évoque un possible maintien du sommet avec Kim qu’il a annulé
La politique étrangère de Trump, entre promesses et revirements spectaculaires