Syrie: au moins 43 morts dans un attentat contre des personnes évacuées

L'attentat, à la voiture piégée, s'est déroulé à Rachidine en Syrie.

L'horreur, en pleine évacuation. Un attentat à la voiture piégée mené ce samedi par un kamikaze contre des bus transportant des civils et des combattants évacués la veille de localités pro-régime a fait au moins 43 morts, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
    
D'après l'OSDH, la voiture a explosé à Rachidine, une banlieue rebelle à l'ouest de la ville d'Alep où étaient stationnés les bus transportant 5000 personnes évacuées vendredi de Foua et Kafraya, deux localités pro-régime du nord-ouest de la Syrie assiégées par les insurgés.
    
La télévision d'Etat a imputé aux "groupes terroristes" -terme utilisé par le régime pour désigner rebelles et terroristes- la responsabilité de cet "attentat à la voiture piégée".
    
Il n'était pas clair dans l'immédiat si parmi les morts figuraient des rebelles qui gardaient la zone des bus.

Des milliers de personnes évacuées bloquées depuis vendredi    

Avant cette attaque, des milliers de personnes évacuées de quatre localités assiégées, dont Foua et Kafraya, étaient bloquées depuis vendredi en raison de désaccords les empêchant de poursuivre leur chemin.
    
Vendredi, plus de 7.000 personnes avaient été simultanément évacuées de Foua et Kafraya (5.000) et des localités rebelles de Madaya et Zabadani (2.200), d'après l'OSDH. 
    
Ces évacuations, les dernières d'une longue série depuis le début...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages