Syrie : Au moins 71 morts dans un attentat suivi de combats

La photo a été prise au mois de juin dernier. Des gens s'enfuient après l'explosion d'une bombe à Alep, en Syrie. C'est le gouvernement qui a visé un marché.

Au moins 71 soldats pro-régime et combattants de groupes rebelles islamistes ont été tués dans le nord de la Syrie, dans une attaque suicide à la voiture piégée perpétrée vendredi par des jihadistes du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaeda, et suivie par de violents combats, a indiqué samedi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’attaque suicide visait un rassemblement des forces du régime de Bachar al-Assad dans la localité de Bachkoy, dans le nord de la province d’Alep. «De violents affrontements ont ensuite opposé des unités de l’armée et des milices pro-régime d’un côté, et des mouvements islamistes de l’autre», a indiqué le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane.

L’attentat et les combats ont fait au moins 33 morts dans les rangs des forces pro-Assad, tandis que 38 rebelles ont été tués, selon M. Abdel Rahmane, qui précise que parmi les victimes figurent des Syriens mais aussi des combattants étrangers. A l’issue de ces affrontements, les groupes rebelles ont réussi à prendre le contrôle de plusieurs districts de Bachkoy.

La province d’Alep est quasi-entièrement aux mains du Front al-Nosra et de ses alliés islamistes, ou du groupe jihadiste Etat islamique. Mais depuis la mi-octobre, l’armée a étendu ses opérations militaires terrestres contre les rebelles dans le nord du pays avec le soutien de l’aviation russe et a réussi à reprendre le contrôle de plusieurs régions dans la province d’Alep. Les groupes islamistes contrôlent les régions au nord et à l’ouest de Bachkoy, tandis que cette localité et les zones au sud sont aux mains des forces du régime.

Depuis le début du conflit en Syrie, plus de 250 000 personnes ont péri et plusieurs millions ont fui leur foyer.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Argentine : Retrouvailles annulées entre la grand-mère et la petite fille
Une bourde, des drones et Tarantino : cinq vidéos à voir cette semaine
En Centrafrique, «il faut renoncer à se venger»
Argentine : trente-neuf ans après, une Grand-Mère retrouve sa petite-fille
Vers l’autre rive

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles