Syrie: Assad menace les occidentaux contre toute intervention

Voilà venu le temps des menaces. Le président syrien Bachar al-Assad a averti que toute intervention occidentale contre son pays provoquerait un séisme dans la région, quelques heures avant la tenue dimanche d'une réunion entre la Syrie et la Ligue arabe à Doha dans un climat de méfiance mutuelle.

En prévision de cette rencontre, les militants pro-démocratie ont appelé les Syriens à manifester, au lendemain d'une nouvelle journée sanglante, pour réclamer que la Ligue arabe gèle l'adhésion de la Syrie, sous le slogan: «Gel de l'adhésion. Arrêtez votre appui aux assassins».

«Les milices d'Assad nous tuent depuis huit mois. Ils nous arrêtent et nous écrasent sous les (obus). Et vous, les Arabes, épris de discours, que faites-vous?», ont écrit les militants sur leur page Facebook «Syrian Revolution 2011».

Internationalisation de la crise

Citant des sources arabes bien informées, l'influent quotidien koweïtien Al-Qabas affirme que la délégation ministérielle de la Ligue arabe a averti mercredi à Damas les dirigeants syriens que l'échec de sa médiation «aboutirait à une internationalisation de la crise», notamment un embargo économique.

La délégation, présidée par le Premier ministre du Qatar cheikh Hamad ben Jassem Al Thani, a demandé au président Assad de s'engager sur un calendrier précis de réformes, d'accepter une réunion de représentants du régime avec l'opposition à l'étranger et l'arrêt de la violence, selon le journal.

Une réunion est d'ailleurs prévue dimanche après-midi à Doha entre cette délégation et des responsables syriens, venus apporter la réponse de Damas aux demandes formulées lors de la réunion de mercredi.

La délégation syrienne, dirigée par le ministre des Affaires étrangères Walid Moallem, est arrivée en milieu de journée à Doha, selon le correspondant de l'AFP.

Dans un entretien publié dimanche (...) Lire la suite sur 20minutes.fr

Syrie: Assad menace les occidentaux contre toute intervention
Un chauffard ivre et nu joue aux auto-tamponneuses
Israël: De la prison pour avoir transmis des informations à un journal
La CPI aurait de «solides preuves» contre Saïf Kadhafi

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.