Syrie: pas d'amnistie pour les crimes de guerre

Aucune amnistie ne doit être envisagée pour les crimes contre l'humanité ou les crimes de guerre commis en Syrie dans le cadre des pourparlers engagés à Genève, a déclaré lundi le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. "Nous avons une position de principe aux Nations unies, qui est qu'aucune amnistie ne doit être accordée à ceux soupçonnés de crimes contre l'humanité ou crimes de guerre", a-t-il dit lors d'une conférence de presse dans la ville suisse. "Nous espérons qu'au cours des négociations (sur la Syrie) les médiateurs insisteront bien évidemment sur ce point auprès des parties au conflit."