« Le syndrome de la Twingo » : Gil Alma se confie sur son énorme complexe dans Stars à nu

·1 min de lecture

Avant d'arriver à se déshabiller en dansant sur scène devant un public, il faut se préparer. Dans Stars à nu, dont le premier épisode de la deuxième saison était diffusé sur TF1 vendredi 5 février, le nageur Camille Lacourt, l'animateur Christophe Beaugrand, l'humoriste Cartman, le candidat de Koh-Lanta Laurent Maistret, le comédien Vincent Desagnat, l'acteur Gil Alma et l'humoriste Jeanfi Janssens ont donc avancé étape par étape avant de faire un strip-tease devant les spectateurs et téléspectateurs. La première étape : voir jusqu'où ils étaient capables d'aller… pour pouvoir progresser jusqu’à se déshabiller intégralement. Christophe Beaugrand n'a pas pu enlever son t-shirt, Camille Lacourt, lui, a montré son torse, mais n'a pas ôté son pantalon. Gil Alma non plus n'a pas réussi à se séparer de son jean. Et pour cause, c'est pour le comédien un énorme complexe de montrer le bas de son corps...

« J'ai dû me foutre sur tous les films que j'ai tourné au moins une trentaine de fois à poil », a expliqué Gil Alma en enlevant ses chaussettes, ajoutant : « J'ai dû faire l'amour à une dizaine de filles en fiction. » Alors pourquoi n'a-t-il pas osé se déshabiller complètement ? « J'ai écrit un sketch sur ce que j'ai appelé le syndrome de la Twingo », a-t-il commencé, intriguant Alessandra Sublet. « C'est quoi ? », a-t-elle demandé. « C'est quand tu compares ton sexe à un voiture… » « Et que tu as une petite voiture », a complété Cartman. « Je pense qu'il y a beaucoup d'hommes qui ont ce (...)

Lire la suite sur le site de Voici

L'amour est dans le pré : Karine Le Marchand défend les agriculteurs « considérés comme des ploucs arriérés »
Charlotte Gainsbourg maman fière : elle publie de rares clichés de sa fille Joe
PHOTO Jazz (JLC Family) sexy en monokini : ses fans sont sous le charme !
Rebecca (The Voice Kids), son retour à l’école très compliqué : "Il y a eu beaucoup de jalousie"
Chrissy Teigen au plus mal : elle a été opérée pour son endométriose quatre mois après sa fausse couche