Syndrome des SAPL : quelles sont les causes ? Quels symptômes ?

·1 min de lecture

Alors qu'elle doit faire des examens de routine pour la surveillance de sa grossesse, l'infirmière Nina, héroïne de la série télévisée diffusée actuellement sur France 2, apprend qu'elle est atteinte d'une maladie auto-immune appelée syndrome des anti-phospholipides (SAPL). Une maladie qui risque d'empêcher le bon déroulé de sa grossesse.

C'est quoi le SAPL ?

Le syndrome des anti-phospholipides est une maladie auto-immune, c’est-à-dire liée à un trouble des défenses immunitaires. Alors que normalement nos anticorps ne s’attaquent qu’aux éléments extérieurs à l'organisme, comme les virus ou les bactéries, chez les personnes atteintes d'une maladie auto-immune, les anticorps se retournent contre les propres cellules de l'organisme. Dans le cas du SAPL, les anticorps se retournent contre les phospholipides, qui sont les constituants principaux des membranes des cellules.

Cette maladie touche quatre à cinq fois plus de femmes que d'hommes : environ une personne sur 2400 serait concernée par le SAPL.

Par quoi se manifeste un SAPL ?

Les manifestations de la maladie sont pour la plupart liées à l’obstruction des vaisseaux car la coagulation du sang se fait de façon excessive et provoque des caillots sanguins. Le patient peut souffrir de :

  • La formation de caillots à répétition dans les vaisseaux sanguins (thromboses veineuses)

  • La baisse du taux de plaquettes sanguines qui sont les éléments du sang responsables de la coagulation (thrombocytopénie).

Lire la suite sur Topsante.com

Docteure, j'ai un grain de beauté qui grossit
Premier cas de grippe aviaire H10N3 en Chine : faut-il s'inquiéter ?
DIRECT Covid-19 en France ce 2 juin : chiffres, annonces
Pourquoi l'OMS a décidé de renommer les variants du coronavirus ?
Vaccin anti-Covid : peut-on faire la deuxième injection sur son lieu de vacances ?