Syndicats : leurs réticences envers le programme d'Emmanuel Macron

France 2

Dans le

programme d'Emmanuel Macron, quelles sont les raisons de la défiance des syndicats, et notamment de la CGT ? "D'abord la réforme du Code du travail. Emmanuel Macron veut plus de négociation. Ça peut paraître étonnant, ces réticences syndicales, c'est que ce dialogue serait décentralisé. La loi se contenterait de fixer quelques règles : la durée légale, 35 heures, le salaire minimum, tout le reste devra être négocié dans les branches ou même dans chaque entreprise. Salaires, heures supplémentaires, intéressements, formations, c'est le principe de la loi El Khomri poussé plus loin. Les centrales syndicales, au niveau national, vont perdre leur pouvoir, ça passe mal", observe Jean-Paul Chapel.

"Ça fâche les partenaires sociaux"

Emmanuel Macron veut aussi que l'État reprenne la main sur l'assurance-chômage. "Un système en déficit chronique géré par patronat et syndicats. Il dit : 'Fini ce paritarisme, on nationalise.' Ça fâche les partenaires sociaux", déclare le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Pour Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de gauche, Emmanuel Macron "ne se donne pas les moyens de rassembler"
VIDEO. Plagiat de Marine Le Pen : "Il s’agit d’un petit clin d’œil", répond David Rachline
Le brief politique. Macron fait un appel du pied aux électeurs de Mélenchon
VIDEO. A Villepinte, Marine Le Pen a plagié des passages entiers d'un discours de François Fillon
Front national : Marine toujours rattrapée par Le Pen ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages