Les symptômes de l'épidémie de variole du singe ne ressemblent pas à ceux des précédentes

La première étude menée sur l'épidémie actuelle de variole du singe met en lumière les symptômes provoqués par la maladie – des symptômes qui diffèrent dans leur fréquence et leur localisation de ceux qui ont été observés lors des précédentes flambées épidémiques. Cette conclusion a été faite à l'issue du suivi de 54 hommes infectés par la variole du singe entre le 14 et le 25 mai 2022 (60 % des cas recensés sur cette période) et appartenant à la communauté gay. L'étude est parue dans The Lancet Infectious Diseases.

Définir l'origine exacte de la contamination est toujours un casse-tête pour les médecins. Dans ce cas-ci, il semble que les patients se soient contaminés lors d'un rapport sexuel, puisque 47 sur 52 ont affirmé avoir eu un rapport sexuel dans les trois semaines précédant l'apparition de leurs symptômes. Malgré tout, ils ont aussi indiqué qu'ils n'avaient pas conscience d'être en contact avec des personnes déjà malades.

Variole du singe : quels sont les principaux symptômes ?

Des éruptions cutanées dans la région génitale et des fièvres moins fréquentes

« Le symptôme le plus fréquent se manifeste par des lésions cutanées dans les régions anales et péniennes. Le fait qu'un quart des patients ont été testés positifs pour la gonorrhée ou la chlamydiose au même moment suggère que la transmission du virus de la variole du singe dans cette cohorte s'est produite durant un contact proche, dans le contexte d'une relation sexuelle par exemple », explique le docteur Ruth Byrne du NHS (National Health Service).

L'étude souligne d'importantes différences dans le tableau clinique présenté par cette cohorte. Les sensations de faiblesse ou de fatigue et la fièvre sont moins fréquentes ici que dans les précédentes études sur les symptômes de la variole du singe. De plus, 18 % des patients de ce groupe n'ont rapporté aucun symptôme avant l'apparition des premières lésions cutanées. Les médecins anglais craignent que la variole du singe soit confondue avec des IST...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles