Sommeil, stress... Tout ce qu'un bain de forêt peut changer dans votre quotidien

Sevin Rey

Après des semaines confinées, le besoin de nature est pressant, voire vital. Qualité du sommeil, baisse du taux d’hormones de stress et amélioration de la pression artérielle... Rencontre avec le docteur Qing Li, maître de la thérapie par les arbres et qui nous explique pourquoi il faut s'y mettre.

Nous n'avons jamais eu autant soif de nature, de vert, qu'après avoir vécu confinés entre quatre murs. Bonne nouvelle, la forêt nous fait du bien et c'est la science qui le dit. La sylvothérapie ou la thérapie par les arbres est une pratique médicale reconnue au Japon. Dans les forêts nippones, il existe des sentiers thérapeutiques pour profiter de tous les effets santé des arbres. Le docteur Qing Li est le maître en la matière. Médecin immunologiste au département d'hygiène et de santé publique à l'Université de médecine de Tokyo, membre fondateur de la société japonaise de sylvothérapie, il dirige des travaux de recherche sur le sujet depuis 2005. Dans son livre Shinrin Yoku (1), Dr Qing Li explique pourquoi il faut se mettre aux bains de forêt. Il y a deux ans, nous l'avions rencontré dans un café, non loin du bois de Boulogne, lors de son passage à Paris.

À lire aussi" Place à la méditation, le temps d'un "bain de forêt" en Gironde

En vidéo, comment la méditation peut nous rendre plus heureux

Madame Figaro.- Qu'est-ce que le "Shinrin Yoku" ?
Dr. Qing Li.- C'est le mot japonais pour dire bain de forêt. Il s'agit d'une activité qui consiste à passer du temps dans la forêt à l'aide de tous ses sens dans le but d'améliorer sa santé et diminuer son stress.

De quand date cette pratique ?
Les bains de forêt ont toujours existé, mais le terme "shinrin yoku" a été utilisé pour la première fois en 1982 dans le cadre d'un programme sanitaire national japonais de bain de forêt. À (...) Lire la suite sur Figaro.fr

La druidesse, nouveau guide spirituel des citadins en quête de sens
Cinq podcasts pour devenir écolo sans finir dépressive
Six astuces pour rendre la marche aussi efficace qu'un footing
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame