Sylvie Vartan : ce geste concernant Johnny Hallyday qu'elle se refuse à accomplir

·1 min de lecture

Johnny et Sylvie, Sylvie et Johnny. Dans l’imaginaire des Français ces deux noms restent étroitement liés l’un à l’autre. L’histoire entre les deux légendes de la chanson fut à la fois artistique et amoureuse, et fut à bien des égards unique. Dans le livre intitulé Johnny et ses anges gardiens, d’anciens collaborateurs de Johnny avaient confirmé la place particulière de la mère de David Hallyday dans le coeur du patron de la chanson Française « Sylvie, c'est la seule femme que Johnny respectait et craignait à la fois. Elle était tout pour lui : sa femme, son amie, sa maîtresse. Quand ça n'allait pas avec Sylvie, rien n'allait » relatait ainsi Sacha Rhoul ancien secrétaire particulier du rocker. Une opinion partagée par Claude-Pierre Bloch ancien attaché de presse de Johnny qui indiquait de son côté « Sylvie Vartan a été et aura été la 'seule femme' de sa vie ! »

En ce 22 février l’interprète de L’amour c’est comme une cigarette ne désarme pas dans Le Parisien. Si les choses semblent s’être apaisées dans le clan Hallyday plus de trois ans après la mort du patriarche, si chacun semble désormais avoir fait la paix avec les douloureux déchirements, il reste des territoires interdits pour l’épouse de Toni Scotti. Sylvie Vartan se refuse pour l’heure à écouter certains albums de son ancien compagnon. Si elle a beaucoup chanté Johnny sur son précédent disque, évident hommage à celui qui a tant compté, la maman de Darina Scotti n’a « toujours pas » écouté les albums posthumes de l'ancienne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Joyce Jonathan partage un cliché de son allaitement et annonce une bonne nouvelle à ses fans
PHOTO Astrid Nelsia en lingerie rouge, elle étourdit ses admirateurs avec son corps parfait
VIDEO "Pendant que ces deux-là draguent" : Laurent Ruquier met mal à l'aise Sonia Rolland et Eric Antoine
PHOTO Laura Smet topless, elle fait craquer ses abonnés
Stéphanie Durant (Les Marseillais à Dubaï) enceinte ? Cette gaffe qui interpelle