Sylvie Vartan fétichiste ? Cette drôle de clause qu’elle exige dans ses contrats

·1 min de lecture

Dès lors qu'elle monte sur scène, Sylvie Vartan devient une autre. Pour son public, elle se doit de tout donner. En plus du show vocal qu'elle offre à ses fans, la chanteuse assure aussi sur le plan vestimentaire. Ceux qui sont habitués à aller la voir sur scène se souviennent sans doute de quelques unes de ses tenues mythiques. Il y a bien sûr eu la combinaison moulante dos-nu en paillettes, or et strass, signée Yves Saint Laurent, qu'elle portait à l'Olympia en 1968, mais également sa robe bleue très échancrée, décolletée et fendue, qu'elle arborait sur la scène du palais des Congrès en 1983... Des costumes de scènes auxquels l'ex-femme de Johnny Hallyday était très attachée. En témoigne une anecdote racontée par Denis Poulin, dernier perruquier de Paris qui l'a bien connue, dans son livre Le destin tient à un cheveu, paru le 22 novembre aux éditions Médiaspaul.

Sylvie Vartan faisait partie de ses fidèles clientes. "Ses cheveux étant très fins, ils ne tiennent pas sous la chaleur des projecteurs, et je lui confectionne des perruques identiques à sa coiffure", a-t-il rapporté dans son livre. A force de s'occuper de sa chevelure, le perruquier a noué des liens avec la mère de David Hallyday. Un jour, cette dernière lui a d'ailleurs fait une étonnante confidence au sujet, non pas de ses cheveux, mais de ses tenues de scène : "Elle m'a confié qu'elle fait systématiquement ajouter une clause dans tous ses contrats, qui lui permet de conserver ses costumes de scène."

Si la chanteuse (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michel Cymes : ses confidences sur son couple et le confinement
Laeticia Hallyday séparée de Pascal : elle est amoureuse d'un acteur !
Le saviez-vous ? Ibrahim Maalouf a épousé une ex-candidate de The Voice
Emmanuel Macron : la sortie de route d’Arnaud Montebourg qui a lancé son ascension
Procès de Meghan Markle : la reine, victime collatérale ?