Sylvie Ortega attaque Eryl Prayer : "Puis on a le king des schtroumpfs"

·1 min de lecture

La tension monte d’un cran entre Sylvie Ortega Munos et Eryl Prayer. Comme il l’a expliqué le 1er mars sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’ami de Loana tient l’ancien mannequin responsable de l’hospitalisation de son amie : "Elle lui a filé une dose de médicaments, elle a failli en mourir", a-t-il notamment déclaré. L'ex-épouse du fils de Sheila a voulu répondre aux accusations à son encontre sur le plateau de C8 mardi 2 mars. Elle s'est d'abord emportée contre Benjamin Castaldi, qui la tient pour responsable de la mort de Ludovic Chancel. Mais c’est avec l’arrivée d’Eryl Prayer sur le plateau que la situation a tourné au vinaigre. "Assez rigolé, j'ai une annonce à faire", a débuté le sosie d'Elvis, essayant de lire un message : "Je tiens à reconnaître que je me suis emporté dans l'émission..." Sylvie Ortega l'a alors empêché de continuer en chantant notamment Love me tender. "Elle est complètement tarée", a alors commenté Eryl Prayer. Il a voulu quitter le plateau, poussant l'ex-model au tempérament de feu à se lever. Cyril Hanouna a alors été obligé de s'interposer pour séparer les deux antagonistes. "Tu t'es attaquée à mon père, espèce de sal***", a-t-il lancé, en lui faisant un doigt d'honneur. "Tu t'es attaqué à mon mari, espèce de fils de mer**", a-t-elle hurlé. Depuis les attaques se poursuivent sur les réseaux sociaux.

Et Sylvie Ortega est loin d’avoir lâché l’affaire à en croire ses stories sur Instagram ce dimanche 7 mars. L’ex-agent de Loana a lancé quelques (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO On est en direct : Laurent Ruquier surpris par les mots d'Amir sur sa relation avec sa femme
The Voice 2021 : les internautes pas du tout convaincus par le sosie d’une célèbre chanteuse
The Voice 2021 : Vianney dézingue la prestation d'un candidat mais le choisit quand même
OneCrush. Manger vite et gourmand OK, mais manger sainement. Le mini blender USB qui remporte nos faveurs
Carla Moreau accusée de sorcellerie : un candidat des Marseillais prend sa défense