Sylvain Wiltord : fortune, famille, origine, Instagram, Euro 2000, padel, Dropped... Tout savoir

Sylvain Wiltord : quelle est sa fortune ?

Sylvain Wiltord a été footballeur professionnel, au post d'attaquant, pendant vingt ans. Il a débuté au Stade Rennais avant de passer par Bordeaux, Arsenal, Lyon, l'Olympique de Marseille, le FC Metz et le FC Nantes. A l'Olympique Lyonnais, par exemple, il touchait 4,7 millions d'euros de salaire annuel, comme l'expliquait Le Figaro. Lors de son passage à Marseille, il émargeait à 100 000 euros mensuels selon MaxiFoot.

Sylvain Wiltord et sa famille

Né de parents guadeloupéens, Sylvain Wiltord a une soeur aînée. Il racontait d'ailleurs en 2002 dans Le Parisien qu'il était parti de chez lui à 14 ans pour aller vivre avec sa soeur. "Ma mère travaillait beaucoup, avec des horaires difficiles, souvent tard le soir. C'était compliqué pour elle de m'élever", expliquait-il à nos confrères, ajoutant qu'il s'était alors beaucoup occupé de sa petite nièce, qui avait deux ans à l'époque : "S'occuper d'un petit bout de chou, ça fait vraiment quelque chose. Pour la première fois, j'avais des responsabilités".

Sylvain Wiltord est-il en couple ?

S'il a longtemps eu une réputation de fêtard et de dragueur, Sylvain Wiltord reste particulièrement discret sur sa vie privée.

De quelle origine est Sylvain Wiltord ?

Sylvain Wiltord est né le 10 mai 1974 à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis. Ses parents sont originaires de Guadeloupe.

Sylvain Wiltord est-il sur Instagram ?

Assez discret sur les réseaux sociaux de façon générale, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

“Elle l'a pris à coeur” : l'avis tranché de Diane Leyre sur l'incroyable clash entre Sylvie Tellier et Alexia Laroche-Joubert
"Certaines choses m'agacent" : le coup de gueule inattendu de Gilbert Montagné
Roschdy Zem : la terrible histoire derrière l'accident de son frère, Mustapha
"Qui se fout à poil..." : Ludivine Sagnier amère sur une période de sa carrière
"Vous allez perdre votre mari !" : Léa Salamé demande conseil à Michel Drucker, il se lâche complètement