Publicité

Sylvain Augier, l'ancien animateur de "Faut pas rêver", est décédé

L'aniateur de télévision Sylvain Augier, le 14 avril 2011 à l'aéroport d'Eyguières (GERARD JULIEN)
L'aniateur de télévision Sylvain Augier, le 14 avril 2011 à l'aéroport d'Eyguières (GERARD JULIEN)

Sylvain Augier, l'ancien animateur des émissions télévisées "Faut pas rêver" et "La carte aux Trésors", est décédé samedi à l'âge de 68 ans, a annoncé sa fille mardi à l'AFP.

A la télé, sa longue silhouette, son sourire doux et son front dégarni restent associés au voyage et à l'aventure. Le grand public l'a d'abord connu grâce à l'émission "Faut pas rêver", qu'il a présentée de 1990 à 1999 et a remporté deux Sept d'or, les récompenses de la télé, en 1997.

Programmée le vendredi en deuxième partie de soirée sur France 3, cette émission présentait des reportages sur des destinations dépaysantes.

Elle avait été créée par Georges Pernoud, le père de "Thalassa", diffusée juste avant.

De 1996 à 2005, Sylvain Augier avait également présenté "La carte aux trésors", jeu d'aventure lointaine descendante de la mythique "Chasse aux trésors" de Philippe de Dieuleveult dans les années 80.

Les candidats partaient à la recherche d'objets cachés dans un département donné, en utilisant l'hélicoptère - l'une des passions de Sylvain Augier - et en résolvant des énigmes.

Outre l'hélicoptère, l'animateur était un fou de sports à risques. En 1988, à 33 ans, il avait eu un grave accident de parapente dans les Hautes-Pyrénées, qui avait failli lui coûter une amputation d'un pied.

"C’était notre Tintin reporter toujours blagueur", a salué mardi sur le réseau social X l'animatrice et sportive Nathalie Simon, qui a animé "La carte aux trésors" de 2007 à 2009.

"Merci de nous avoir fait rêver et d’avoir tracé la route en donnant le goût de l’aventure à des millions de français. Bel envol à vous cher Sylvain", a commenté Cyril Féraud, qui anime "La carte aux trésors" depuis 2018.

Son décès a également fait réagir ses collègues de Sud Radio dont Cécile de Ménibus qui a évoqué "une grande perte pour la famille Sud Radio", et salué sa mémoire à l'antenne.

Sur le tard, Sylvain Augier avait raconté sans fard son combat contre la bipolarité, cet "ennemi redoutable" dans un livre émouvant paru en octobre, "Je reviens de loin", qui s'ouvrait sur une tentative de suicide qu'il avait faite à 55 ans. Il avait renoncé in extremis en pensant à ses deux enfants et sa femme, Carole.

"C’est un homme plein d’énergie et d’espoir qui avait livré au public cette confession autobiographique. Il revenait sur quarante ans de succès et de souffrances en nous livrant un message de confiance", ont souligné se éditeurs de la maison Télémaque dans un communiqué.

Sylvain Augier "projetait l’écriture d’un recueil sur le bonheur à partir d’une centaine de citations, choisies par lui au fil du temps", précisent-ils.

La patronne de France Télévisions Delphine Ernotte Cunci lui a également rendu hommage sur X, estimant qu'il "aura fait briller l’aventure et la découverte à la tv publique".

Jfg-pr-may/cbn