Sylvère-Henry Cissé : « Pour plus d'Afrique dans le football francilien »

Propos recueillis par Malick Diawara
·1 min de lecture
Sylvère-Henry Cissé et Thierry Mercier veulent une coopération plus étroite entre la Ligue de Paris Ile-de-France de football et l'Afrique. 
Sylvère-Henry Cissé et Thierry Mercier veulent une coopération plus étroite entre la Ligue de Paris Ile-de-France de football et l'Afrique.

Pour comprendre l'intérêt de faire émerger l'Afrique dans les instances de la Ligue Paris Île-de-France, il faut bien sûr observer le nombre de licenciés franciliens d'origine africaine mais aussi plonger dans l'histoire même du ballon rond et de sa relation avec l'Afrique dans la région. Il faut en effet rappeler que le premier joueur noir de l'Équipe de France a évolué au Racing Club de Paris puis de France. Il s'appelait Raoul Diagne et était le fils du député Blaise Diagne qui avait assuré pour le président Clemenceau le recrutement des tirailleurs sénégalais lors de la Première Guerre mondiale. Raoul Diagne avait été l'auteur des premiers buts du Racing Club de France en championnat professionnel en 1931. Au cas de Raoul Diagne, il faut ajouter celui de Joseph Mercier, professeur de football à l'Institut national des sports, ancêtre de l'actuel Insep. Il se trouve que, dans les années 1950-1960, Joseph Mercier a parcouru l'Afrique en long et en large pour former de nombreux éducateurs africains du football.

Le député Blaise Diagne du Sénégal, père de Raoul Diagne, premier joeur noir de l'Équipe de France. © SHC

Là où la grande Histoire rencontre la petite, c'est que le petit-neveu de Raoul Diagne, Sylvère-Henri Cissé, par ailleurs ex-journaliste sportif et président du club Sport et Démocratie, ainsi que le fils de Joseph Mercier, Thierry, joueur, entraîneur et acteur engagé du football fédéral, se proposent de réveiller ce lien avec l'Afrique. Ensem [...] Lire la suite