Publicité

SUV à Paris: le «oui» à la tarification de stationnement spéciale l'emporte

Invités à s'exprimer sur l'instauration d'un tarif spécifique pour le stationnement des « voitures individuelles lourdes, encombrantes, polluantes », les Parisiens ont voté « pour » à 54,54%, avec un taux de participation de seulement 5,68%.

Les Parisiens ont approuvé ce dimanche un projet de triplement des tarifs de stationnement pour les voitures hautes et lourdes. Sont spécifiquement ciblées les SUV, sigle anglais de Sport Utility Vehicle, aux caractéristiques combinant « celles d'une voiture de tourisme avec celles d'un véhicule utilitaire », et les 4x4.

Selon la proposition de la maire socialiste Anne Hidalgo, l'utilisateur d'un véhicule thermique ou hybride rechargeable dépassant 1,6 tonne, ou deux tonnes pour un véhicule électrique, devra bientôt payer 18 euros l'heure de stationnement dans les arrondissements centraux de la capitale, 12 euros pour les arrondissements extérieurs. Les résidents se garant dans leur quartier et les professionnels, dont les taxis, ne seront pas concernés.

Dans la capitale qui a déjà notamment piétonnisé les quais de Seine et végétalisé 200 rues en y supprimant le trafic, Anne Hidalgo a justifié la votation par la lutte contre la pollution, un meilleur partage de l'espace public et la « sécurité routière », les accidents impliquant un SUV étant, selon la mairie, « deux fois plus mortels pour les piétons qu'avec une voiture standard ».

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI