Suspension des vols avec Madagascar: le gouvernement comorien dit son incompréhension

Alors que Madagascar Airlines avait annoncé la reprise des vols avec les Comores, six mois après une affaire de trafic d'or qui avait impliqué des ressortissants malgaches et comoriens, le ministre malgache des Transports a jugé que les conditions n'étaient pas remplies.

Houmed Msaidie est tenté de qualifier la situation de « kafkaïenne ». Après la décision par les autorités malgaches de suspendre les liaisons aériennes avec les Comores, le porte-parole du gouvernement comorien exprime son incompréhension.

Le ministre malgache des Transports avait expliqué la semaine dernière que cette décision était liée au trafic d'or, et indiquait que les liaisons aériennes avec les Comores étaient considérées à risque. « Bien que les mesures de sécurité soient appliquées, les risques sont très élevés et c'est pour éviter ce genre de risques que les autorités ont pris cette décision », avait déclaré Rolland Ranjatoelina.

« On est tenté de se demander si ce n'est pas l'hôpital qui se moque de la charité », réplique le porte-parole du gouvernement comorien. « Les douanes comoriennes ont découvert un trafic d'or à partir de la haute mer et il se trouve que c'étaient des ressortissants malgaches avec des relais comoriens qui étaient impliqués », rappelle Houmed Msaidie.

À Madagascar, le ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamandrato dément les propos de médias comoriens


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles