Suspension des vols avec le Brésil : la France étudie des solutions de rapatriement pour ses ressortissants, d'après le secrétaire d'Etat Clément Beaune

La France étudie des solutions de rapatriement du Brésil pour ses ressortissants, via des "vols particuliers ou indirects", ainsi que la possibilité de vérifications plus strictes du respect des quarantaines à l'arrivée à France en provenance de certains pays, a indiqué mercredi 14 avril le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune. Il était invité des "4 Vérités" de France 2 au lendemain de l'annonce, par Jean Castex que Paris avait décidé de suspendre "jusqu'à nouvel ordre" tous les vols entre le Brésil et la France. "Nous avons nos ressortissants, à qui nous devons trouver des solutions parce qu’ils ont un droit constitutionnel à rentrer sur notre territoire […] Nous essayons [d’organiser leur retour] avec nos ambassades et nos consulats, il faut qu’il y ait une bonne raison", a déclaré le secrétaire d’État. "Quand il y a besoin d’agir vite, on essaie de coordonner, on fait au mieux, mais on ne fait pas dépendre des 27 nos mesures sanitaires", ajoute-t-il.