La suspension du vaccin AstraZeneca "a fortement retardé notre programme de vaccination", témoigne un médecin de la Somme

franceinfo
·1 min de lecture

La suspension du vaccin AstraZeneca "a fortement retardé notre programme de vaccination", a témoigné Alexis Boisdin, médecin généraliste à Rosières-en-Santerre, dans la Somme, vendredi 19 mars sur franceinfo. Il attendait la reprise de cette vaccination "avec grande impatience" et estime avoir pris globalement une semaine de retard dans ses injections. "On avait fait un travail pour convaincre les patients" de se faire vacciner avec ce produit, et maintenant "il y a à nouveau un travail de pédagogie à faire", souligne le médecin dont plusieurs patients ont volontairement annulé leur rendez-vous.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct.

franceinfo : La reprise des vaccinations avec le produit d'Astrazeneca, c'est une bonne nouvelle pour vous ?

Alexis Boisdin : C'est une très bonne nouvelle, on attendait ça avec grande impatience. À titre personnel, je vais pouvoir reprendre les vaccinations dès demain matin. C'est une bonne chose car le rapport bénéfice-prix de ce vaccin est largement en faveur du bénéfice. Je peux comprendre la suspension, le principe de précaution doit s'appliquer, mais cela a quand même fortement retardé notre programme de vaccination. Cela a provoqué vraiment un gros décalage avec des annulations de vaccination, des retards dans les commandes des doses. C'est très délicat à gérer pour nous.

Vous estimez avoir pris beaucoup de retard dans la vaccination ?

On va devoir décaler d'une semaine environ. J'ai eu deux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi