Suspendus sur Snapchat, des dealers s'attaquent à leur community manager

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Snapchat est bien connu dans le milieu des dealers, et pour cause, il est quasiment impossible de remonter aux administrateurs de compte, du fait du caractère éphémère des messages envoyés. Et pourtant, comme le révèle La Dépêche, un petit réseau a été pris au piège au mois d'août à Toulouse. À l'origine de l'affaire, un trafiquant décroche en effet un job début août pour livrer de la drogue. Comme il a besoin d'argent, il va même réussir à gérer les réseaux sociaux de ses patrons, en particulier leur compte Snapchat, détaillent nos confrères.

Si tout se passe bien les premiers jours, la situation va se gâter au bout du troisième jour. Entre-temps, son employeur, méfiant, le soupçonne de voler dans la caisse. Pour prouver sa bonne foi, le trafiquant-livreur prend en photo les plaquettes de résine de cannabis et les envoie à son patron. Mais il va plus loin en les publiant aussi sur Snapchat pour, pense-t-il, attirer de nouveaux clients.

>> A lire aussi - Pass sanitaire : sur Snapchat, le trafic prend de l'ampleur

Problème, car si Snapchat ne peut pas traquer facilement les trafics via les messages envoyés, ses modérateurs peuvent intervenir dès que des photos douteuses sont repérées. Et cela va être le cas puisque le compte du point de deal va rapidement être suspendu. Visiblement en colère, note La Dépêche, les deux patrons – deux hommes âgés de 21 et 22 ans – vont alors réclamer 1.400 euros à leur livreur. Et ne vont pas hésiter à le menacer et à l'enlever pour qu'il aille retirer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jean-Baptiste Djebbari annonce le renforcement des contrôles de vaccination des personnes arrivant en France par avion
Deux cambrioleurs arrêtés à cause d'un selfie... et d'un platane
Covid-19 : le conseil scientifique met en garde contre un relâchement des gestes barrières
Xavier Bertrand est bien le candidat préféré des électeurs de droite selon un sondage exclusif YouGov-Capital
Bond des cas de Covid-19 aux Etats-Unis et au Canada, envolée en Allemagne !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles