Suspendre les allocs pour lutter contre l'absentéisme : "acharnement" ou "responsabilisation" ?

·1 min de lecture

Le Sénat a voté mercredi 7 avril un amendement pour rendre possible la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Les sénatrices Jacky Deromedi et Laurence Rossignol en débattent dans "Marianne".

L’absentéisme scolaire, une forme de séparatisme ? Dans le cadre du projet de loi confortant le respect des principes de la République, le Sénat a voté ce mercredi 7 avril un amendement pour permettre la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Suscitant l’indignation de parlementaires de gauche.Cette suspension ne serait pas automatique. " Dans le cas où malgré les mesures d’aide et d’accompagnement prévues […], le défaut d’assiduité se poursuivrait en l’absence de motif légitime ou d’excuses valables, la suspension totale ou partielle des allocations familiales et de l’allocation de rentrée scolaire peut être décidée après avoir mis en demeure les personnes responsables de l’enfant en mesure de présenter leurs observations. " stipule l’amendement déposé par des sénateurs de la majorité de droite, et ce pour une durée maximale de trois mois renouvelable pendant 12 mois. S’inspirant ainsi du contrat de responsabilité parentale qui existait de 2006 à 2013 et permettait la suspension des allocations familiales. L’amendement a été adopté à 210 voix pour et 125 contre. Il ne s'agit pas d'une adoption définitive : l'amendement sera soumis au vote des députés dans le cadre de l'examen en deuxième lecture du projet de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Suspendre les subventions publiques accordées à l'UNEF : pas si simple

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

La justice ordonne à Veolia de suspendre son OPA sur Suez