Suspecté d’avoir dépecé un chat sur Snapchat, un homme interpellé en Moselle

Un jeune homme âgé de 20 ans qui serait l’auteur de ces vidéos a été interpellé ce jeudi 3 novembre.
FRED TANNEAU / AFP Un jeune homme âgé de 20 ans qui serait l’auteur de ces vidéos a été interpellé ce jeudi 3 novembre.

MALTRAITANCE ANIMALE - « Pouvez-vous faire quelque chose ? » Ce message a été publié par une internaute sur Twitter ce mercredi 2 novembre, signalant des faits particulièrement graves à une association et à la police. À son message, elle ajoute en effet deux captures d’écran : la première d’un profil Snapchat et la seconde d’une vidéo montrant un chat dépecé avec un couteau.

Dans la foulée de plusieurs signalements du même genre, un jeune homme âgé de 20 ans, qui aurait tourné et mis les vidéos de torture en ligne, a été interpellé ce jeudi 3 novembre en Moselle, indique BFMTV.

D’après France Bleu Lorraine Nord, ce jeune homme aurait infligé des atrocités à son propre chat, auquel il reprochait des « bêtises ». Nos confrères indiquent également que la police aurait eu accès à des captures d’écran de messages adressés par le suspect à d’autres individus. L’homme de 20 ans y aurait expliqué avoir d’abord tiré une balle de plomb dans la tête de l’animal avant de le dépecer.

5 ans de prison et 75 000 euros d’amende

Le jeune homme a été arrêté à son domicile et a été placé en garde à vue. France Bleu Lorraine Nord indique que le procureur de la République de Sarreguemines, Olivier Glady a ouvert une enquête pour « cruauté et sévices sur animaux domestiques ». L’enquête a été confiée au commissariat de Saint-Avold, en Moselle.

La Fondation 30 millions d’amis a de son côté porté plainte pour « actes de cruauté et sévices graves ayant entraîné la mort d’un animal. » Pour son acte, le jeune homme risque une peine de cinq années d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi