Le surveillant pénitentiaire était empoisonné par une de ses collègues

Jalousie ! En Espagne, Domingo Camacho, un surveillant de l'infirmerie pénitentiaire de la prison d'Huelva, a été victime de sa position. En effet, RMC Crime rapporte qu'il avait été empoisonné à trois reprises par une de ses collègues. Le responsable n'est autre qu'Elena Martinez qui était une infirmière de son service et qui voulait prendre son poste. Cette histoire cauchemardesque s'est déroulée en 2018 où Domingo Camacho a été victime d'un empoisonnement à la méthadone et à d'autres drogues.

Elena Martinez a été jugée en octobre dernier pour sept délits de "blessures intentionnelles", rapporte RMC Crime selon les informations divulguées par El Pais. La responsable risquerait jusqu'à 23 ans de réclusion criminelle. Domingo Camacho n'a pas été la seule victime d'empoisonnement. En effet, pendant l'été 2018, il se serait étonné du goût particulièrement amer de ses repas qu'il a pourtant cuisiné lui-même. Le 9 novembre, c'est le médecin de la prison qui aurait aussi remarqué que ses lentilles qu'il a aussi cuisinées lui-même avaient un goût étrange. Aucun d'eux ne se doutait qu'ils avaient été empoisonnés.

Six autres personnes ont été empoisonnées

Personne n'a soupçonné ce qui se déroulait dans la prison jusqu'à ce que six infirmières de la prison soient victimes d'étourdissements et de vomissements. Cela après avoir bu un seul café ensemble. Ce n'est que là que la thèse de l'empoisonnement a été envisagée. Après un test (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE J'ai 11 enfants avec 8 hommes différents et je n'en ai pas honte
Affaire Jean-Luc Lemaire : une femme, un mari, deux amants et un crime horrible
Vrai vidéo mais faux viol : le geste honteux d'un policier qui voulait mettre le feu aux poudres
Amitié toxique 9 signes qui doivent vous alerter
"J'ai caché ma grossesse pendant 9 mois et c'est l'une des meilleures décisions de ma vie"