Et si les sursauts radio rapides répétitifs étaient dus à des planètes ?

·2 min de lecture

En quelques millièmes de seconde, ils émettent autant d’énergie que notre Soleil en une journée entière. Ceux que les astronomes appellent les sursauts radio rapides — ou FRB pour Fast Radio Bursts. Certains n’apparaissent qu’une seule fois. Tandis que d’autres semblent vouloir se répéter. Et alors que la source des FRB reste mystérieuse, des astronomes de l’Académie chinoise des sciences suggèrent aujourd’hui que la répétition de ces sursauts pourrait être due à une interaction avec une planète.

Les sursauts radio rapides signent-ils l’existence de surprenantes étoiles magnétiques ?

En comparant les données observées pour deux sources de sursauts radio rapides répétitifs — l’un avec une fréquence de 160 jours et l’autre avec une fréquence de 16 jours — avec des simulations informatiques, les chercheurs ont pu faire le rapprochement. Les forces de marées exercées par une étoile à neutrons sur sa planète pourraient expliquer à la fois la fréquence et la luminosité de ces sursauts.

Des morceaux de planète arrachés

Que se passe-t-il alors ? Les astronomes racontent qu’il peut arriver qu’une planète en orbite autour d’une étoile à neutrons s’en approche beaucoup. Dans le cas d’une orbite très elliptique, par exemple, la gravité déforme la planète lorsqu’elle passe au plus près de son étoile. À tel point que des morceaux de planète sont arrachés. De quelques kilomètres de large seulement. À peine un millionième de la masse de la planète.

L’idée des chercheurs, c’est que la rencontre entre le vent stellaire craché par l’étoile à neutrons et ces morceaux de planète peut produire des émissions radio extrêmement intenses. Qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles