Sursauts radio rapides : la fin de l'énigme avec des astéroïdes ?

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Une équipe d’astrophysiciens de l’Observatoire de Paris - PSL vient de publier un article dans la célèbre revue Astronomy & Astrophysics que l’on peut consulter en accès libre. Il renouvelle notre perspective sur la fameuse énigme des sursauts radio rapides (FRB pour Fast Radio Bursts en anglais) qui avait déjà conduit Avi Loeb (et d'autres chercheurs) à spéculer sur une possible origine extraterrestre de ces FRB. Pour lui, il pourrait en effet s'agir de faisceaux d'ondes radio ayant temporairement croisé la Terre et qui étaient destinés à propulser des voiles stellaires géantes emportant des vaisseaux interstellaires, voire intergalactiques, tout comme dans le cas de 'Oumuamua.

Cette hypothèse a été fermement critiquée par la communauté scientifique comme Futura l'expliquait avec deux articles des astrophysiciens Sean Raymond et Franck Selsis, montrant qu'une explication naturelle était bien plus probable. Malheureusement aussi dans le cas des FRB, depuis des années et pour de très bonnes raisons, la communauté scientifique penche du côté d'explications parfois exotiques (une hypothèse fascinante avait en effet été avancée mais semble aujourd'hui réfutée par la découverte de FRB périodiques, celle des étoiles de Planck finissant leur vie en explosion sous forme de trou blanc) mais ne relevant pas de l'exobiologie.

Mais au fait, que sont exactement les FRB ?


On estime à environ un millier de sursauts radio rapides (FRB). Ils proviennent de sources extragalactiques de nature inconnue que  l’équipe de l’expérience canadienne de cartographie de l'intensité de l'hydrogène (CHIME) peut étudier comme l'explique cette vidéo. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © McGill University

Ils se présentent sous forme de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura