Surproduction de masques : il faut "privilégier les masques fabriqués par les entreprises françaises“ explique une organisation professionnelle du textile

franceinfo
·1 min de lecture

“Uniquement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, on se retrouve avec un stock de 3 millions de masques finis et du tissu pour fabriquer 19 millions de masques” a expliqué sur franceinfo mardi 28 juillet Pierric Chalvin, délégué général d'Unitex Auvergne Rhône Alpes, la plus importante organisation professionnelle régionale textile de France.

Il explique que certaines entreprises ont dû licencier en raison de cette surproduction. “On a un peu d'amertume”, a-t-il notamment confié après les appels du gouvernement à fabriquer des masques en France et la situation de surproduction actuelle. Néanmoins, M. Chalvin espère que “l'Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les consommateurs que nous sommes vont privilégier les masques fabriqués par ces entreprises françaises”.

franceinfo : Le gouvernement estime qu'on pourrait avoir besoin de plusieurs centaines de millions de masques par semaine. Est-ce que vous avez de quoi remplir ces besoins si nécessaire ?

Pierric Chalvin : Aujourd'hui, on a déjà 22 millions de masques en stock fabriqués par les entreprises françaises sur le territoire national. Si on ajoute à ce chiffre les masques fabriqués en France, mais confectionnés à l'étranger, on atteint facilement les 100 millions de masques. On a donc (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi