La surmédication tue plus que l'héroïne et la cocaïne, selon le LA Times

Si le cannabis souffre encore d’une image désastreuse dans l’esprit de certaines américains, le pays doit faire face à un danger autrement plus nocif et réel que la plante désormais légalisée dans les Etats du Colorado et de Washington : les médicaments anti-douleur qui seraient à l'origine de plusieurs milliers de décès chaque année, révèle le Los Angeles Times.

Une équipe de journalistes du Los Angeles Times a enquêté à propos de médecins spécialistes dans le traitement des douleurs intenses et chroniques. Pourquoi ? Certains médicaments prescrits causent ou contribuent à la mort accidentelle de patients. Ils ont épluché le registre des médecins légistes de quatre comtés du Sud de la Californie et font parler les chiffres et les statistiques. Grosso modo, entre 2006 et 2011, 3733 personnes sont mortes dans les comtés de Los Angeles, Orange, Ventura et San Diego. Soit plus que les morts imputables à l'héroïne à la cocaïne, précise le journal.

Le présumé coupable n'est jamais loin sur les lieux du décès. La déjà connue OxyContin (ou Oxycodone) et ses "Pain Clinics" sont là, mais le médicament proche de l'héroïne n'est que la surface visible de l'iceberg. On peut aussi ajouter à cette liste les noms suivants : Hydrocodone, Vicodin, Fentanyl, Opana. Elle n'est pas exhaustive.

Les journalistes ont également rencontré de nombreuses familles qui témoignent de cette descente aux enfers médicamenteuse vécue par un proche. "Ils étaient des adultes dans la force de l'âge, professeurs, infirmières, policiers, ils avaient une douleur au dos, une hernie discale, des genoux douloureux." L'article précise également que certains patients sont, avant de commencer le traitement de choc, déjà accros à une substance, et dépressifs.

Cet argument qui tente de ne pas faire peser la faute de tout son poids sur les médicaments contre la douleur est complété par le docteur Van H. Vu. Le cador aligne 16 (...) Lire la suite sur fluctuat.net

Channel 4 porte la drogue à l'écran
Le cannabis rend moins dépendant que toutes les autres drogues
Vidéo : la recherche sur le LSD dans les années 50
Les nouvelles drogues

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.