Surf : les habitants de Capbreton peuvent remonter sur les planches

Un groupe d’enfants s’active avec enthousiasme sur la plage centrale de Capbreton (Landes), où ils ont enfin pu retrouver leur moniteur et leurs cours de surf après quelques semaines de pause, imposées par l'épidémie de Covid-19. Un petit garçon a par exemple pu retourner à l'entraînement alors qu'il habite à plus de dix kilomètres de la plage. Une dérogation vient en effet d’être accordée à la Fédération française de surf pour tous les élèves et clubs se trouvant à moins de 30 kilomètres des plages. "On retrouve la vraie vie !", s'exclame l'une des élèves, ravie. Du positif pour tout le monde "Ceux qui étaient déçus de nous quitter à cause du confinement ont de nouveau le smile [le sourire, NDLR] de reprendre des cours. C’est du positif pour eux, comme pour nous", explique Erwan Chalmel, moniteur de surf. Les écoles doivent cependant garder un protocole sanitaire strict. Les moniteurs peuvent maintenant passer de cinq à huit élèves.