Sur Instagram, un Londonien recrée le coronavirus avec des objets du quotidien

Quel est le point commun entre un navet piqué d'allumettes et un kiwano orné de sucettes et d'épingles ? Les deux créations sortent de l'esprit déjanté d'un Londonien confiné qui crée des répliques du nouveau coronavirus à partir d'objets du quotidien. Lorenzo Saa a créé un compte Instagram au début du confinement au Royaume-Uni sur lequel il partage chaque jour une photo d'une réplique, qu'il façonne à partir de fruits et légumes, ou de petits objets. Un défi qui lui a permis de canaliser sa peur du virus, et de combler l'ennui dû au confinement.