Sur France 2, Le Maire inflige à Jadot une leçon de débat politique

Astrid de Villaines
·Cheffe du service politique
·1 min de lecture
Yannick Jadot débattait avec Bruno Le Maire, le 15 avril, sur France 2 (Photo: Capture France 2)
Yannick Jadot débattait avec Bruno Le Maire, le 15 avril, sur France 2 (Photo: Capture France 2)

POLITIQUE - Tout avait pourtant si bien commencé. Un peu stressé, Yannick Jadot s’est présenté sur le plateau de France 2 ce jeudi 15 avril pour son premier grand oral dans l’émission politique phare de la chaîne “Vous avez la parole”. Blazer bleu marine et jean, le candidat putatif à la présidentielle avait bien rodé ses arguments. Et ses slogans. L’eurodéputé écologiste veut “vivre mieux au quotidien” et souhaite “un avenir bienveillant pour nous et nos enfants”. Il esquive avec habileté la question de sa candidature en se présentant comme “un vecteur de l’écologie” souhaitant “le rassemblement avant tout” de sa famille politique.

Se voyant déjà en haut de l’affiche des candidats retenus sur la ligne de départ, il a réussi à s’en prendre en deux phrases à ses principaux adversaires, y compris au sein de son camp. “Je ne veux pas d’un dirigisme d’État technocratique, ni d’un dirigisme d’État vert ou rouge”, lance-t-il à l’égard d’Emmanuel Macron, de Jean-Luc Mélenchon et de ses propres troupes. “La sociale-démocratie a démontré ses limites”, termine-t-il avec le quinquennat socialiste de François Hollande. À deux jours d’une réunion qu’il a lui-même organisée avec l’ensemble de la gauche, cette stratégie de premier tour n’était peut-être pas la bonne, mais il s’affirmait sur le plateau.

L’assurance ou l’expérience de Le Maire

Et puis, Bruno Le Maire est arrivé. Et l’assurance ou l’expérience ont joué en la faveur du ministre de l’Économie...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.