La suppression de la taxe d'habitation va se poursuivre d'ici à 2023, tel qu'initialement prévu, annonce Jean Castex sur France 2

franceinfo avec AFP
·2 min de lecture

Pas de changement en vue. Le Premier ministre Jean Castex a affirmé vendredi 17 juillet que, pour l'heure, le calendrier de la suppression de la taxe d'habitation pour les 20% les plus riches, prévue en 2023, était "maintenu". "On va continuer sur le même rythme. Donc, la suppression de la taxe d'habitation suivant le calendrier (prévu) sera maintenue", a précisé sur le plateau du "20 heures" de France 2 le chef du gouvernement, alors qu'Emmanuel Macron avait évoqué le 14 juillet un possible report.

"La taxe d'habitation, c'est un impôt qui baisse. La question a pu être évoquée de savoir si on décalait un peu le rythme" de la baisse, a-t-il ajouté. "A ce jour (...) on va continuer sur le même rythme, donc la suppression de la taxe d'habitation, suivant le calendrier (prévu), sera maintenue". Mais "là encore, nous nous adapterons en fonction de l'évolution de la conjoncture", a-t-il précisé. "Nous ne pensons pas que le recours à l'arme fiscale soit un bon outil pour gérer la crise, qu'augmenter les impôts soit une bonne formule", a justifié Jean Castex.

Un premier report de 2021 à 2023

En évoquant l'idée de "décaler un peu, pour les plus fortunés d'entre nous la suppression de la taxe d'habitation", lors de son entretien du 14 juillet, le président de la République avait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi