Suppression de l'ENA : "il est indispensable que l'Etat forme ses hauts fonctionnaires", estime Luc Farré, de l'Unsa-Fonction publique

"Nous pensons qu'il est indispensable que l'Etat forme ses agents en responsabilité", a déclaré jeudi 8 avril, Luc Farré, secrétaire général de l'Unsa-Fonction publique. Ce dernier réagissait à la volonté d'Emmanuel Macron de supprimer l'ENA. "L'Ecole nationale d'administration, à ce jour, n'est pas celle où il y a le moins de diversité", a relevé le responsable syndical."Ce qui est important, c'est qu'on garde bien, au niveau de l'Etat, la possibilité de former des hauts fonctionnaires. On voit bien, lorsqu'on s'adresse à des cabinets privés, y compris dans la crise aujourd'hui, je pense au cabinet McKinsey par exemple, que ce n'est pas forcément plus efficace que les compétences qui existent dans la fonction publique." Luc Farré préconise par ailleurs d'améliorer le recrutement, de sorte qu'il y ait "plus d'agents issus de la diversité, et plus de femmes qui puissent prendre des responsabilités".