Des supporteurs ukrainiens arrêtés au Qatar pour des tags nazis ? Attention à ce faux reportage

© Observateurs

Depuis le 22 novembre, de nombreux comptes Twitter et Telegram partagent une vidéo attribuée à la chaîne qatarie Al-Jazeera. D’après ces images, le 20 novembre 2022, des supporteurs ukrainiens auraient tagué des graffitis nazis sur plusieurs affiches lors du match d’ouverture de la Coupe du monde au Qatar. Mais la chaîne qatarie dément avoir publié ce reportage. Plusieurs indices permettent de confirmer que cette vidéo est fausse et que ces graffitis nazis n’ont jamais existé.

La vérification en bref

  • Depuis le 22 novembre 2022, des comptes Twitter et Telegram francophones, anglophones ou encore russophones, partagent une vidéo présentée comme un reportage d'Al-Jazeera en anglais. D'après cette vidéo, le 20 novembre 2022, des supporters ukrainiens auraient été arrêtés en marge du match d'ouverture de la Coupe du monde au Qatar pour avoir tagué des graffitis nazis sur plusieurs affiches proches du stade Al-Bayt.

  • Mais des indices visuels permettent de constater que ce reportage utilise des images anciennes qui n'ont pas de rapport avec la Coupe du monde au Qatar. Surtout, la chaîne qatarie Al-Jazeera a elle-même démenti avoir publié ce reportage.

  • Enfin, aucun correspondant de France 24 présent au stade Al-Bayt lors du match d'ouverture du Mondial n'a vu de tels graffitis, ni même de supporters ukrainiens. Le tag nazi visible dans ce faux reportage est en fait un photomontage.

Le détail de la vérification

Sur Twitter, les différentes publications qui partagent ces images dépassent souvent les 150 000 vues. Et le 24 novembre, le compte officiel de l'ambassade de Russie au Royaume-Uni a également publié une capture d'écran de cette vidéo.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24