"Je les ai suppliés, le lendemain elle était morte" : Nathalie Baye se confie sur la dure fin de vie de sa mère

BestImage, Coadic Guirec
BestImage, Coadic Guirec

L'heure est aux confessions. Nathalie Baye a accepté de regarder dans le rétroviseur de sa vie, très riche, pour un portrait du JDD. Et la populaire comédienne, aujourd'hui âgée de 74 ans, a ainsi évoqué sa carrière au cinéma, sa vie intime mais aussi certains des combats qu'elle porte discrètement. Outre l'écologie et la défense des animaux, la star quatre fois césarisée défend le droit à mourir dans la dignité. Elle a été profondément marquée par la mort de sa maman, Denise Coustet, victime d'un cancer métastasé au cerveau.

En 1993, Nathalie Baye voit sa mère être admise à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, à cause de son cancer qui l'a fait souffrir atrocement. Installée dans une salle avec trois lits à la suite, Denise Coustet traverse une fin de vie abominable. "Je vivais dans la hantise que ma mère entende et comprenne les gémissements, les bruits de douleur, les conversations des malades et des familles autour d'elle", se souvient l'actrice des films Juste la fin du monde, Haute couture ou encore Les Gardiennes. Atterrée par le sort de sa maman, Nathalie Baye a alors imploré les médecins de ne pas s'acharner, sachant très bien que la fin était proche et que sa mère souffrait inutilement. "Je les ai suppliés. Je me suis presque roulée par terre pour qu'ils libèrent ma mère de toute sa douleur. Le lendemain, elle était morte", ajoute...

Lire la suite


À lire aussi

"Une fin de vie digne" : La mère de Dominique Besnehard est morte, il remercie son Ephad
Laurent Maistret (Koh-Lanta), la mort de sa mère : "À la fin, une machine la maintenait en vie"
Mort de Jean-luc Delarue : révélations émouvantes sur sa fin de vie