Une supernova lointaine, à 11 milliards d'années-lumière, photographiée par Hubble

Le phénomène a été capturé à trois stades différents et offre un aperçu unique sur les phénomènes qui avaient cours dans l'Univers jeune.

C'est un aperçu unique sur la mort des étoiles dans l'Univers primordial, il y a 11 milliards d'années (quand l'Univers avait moins de 1/5ème de son âge actuel), que nous livre le télescope spatial Hubble. Une fin stellaire qui se traduit par un phénomène d'une extrême violence : une supernova par effondrement de cœur qui survient pour les astres extrêmement massifs et de courte durée de vie.

Trois images espacées dans le temps

Mieux : ce n'est pas une seule vue que pourront décortiquer les astrophysiciens mais trois ! Encore mieux : ces trois vues, pourtant capturées sur un même cliché, sont décalées de quelques jours dans le temps et elles représentent donc trois stades différents de la supernova. Une aubaine. Pour saisir ces images, Hubble a profité de l'effet de lentille gravitationnelle. Dans ce cas, la lumière a emprunté trois chemins différents depuis la lointaine supernova en étant déviée et amplifiée par l'amas massif de galaxies Abell 370. Les trois trajets étaient de longueurs différentes donc lorsque la lumière est arrivée à Hubble (le même jour en décembre 2010), la supernova est apparue à trois stades d'évolution différents.

Lentille gravitationnelle. Selon la théorie générale de la relativité d'Einstein, si une forte masse comme une galaxie, un trou noir ou une étoile est placée le long de la ligne de mire d'un objet plus lointain, le rayonnement lumineux provenant de cet objet sera dévié par le fort champ gravitationnel de la lentille. Cela occasionnera une déformation et parfois même un dédoublement de l'image que percevra un observateur placé sur la même ligne de visée. La première lentille gravitationnelle a été découverte en 1979, elle produit une image d'un quasar lointain dédoublée et agrandie par une galaxie placée au premier plan. Depuis, de nombreuses autres lentilles ont été observées et elles peuvent être utilisées pour dénicher des exoplanètes.

lentille gravitationelle Crédit : NASA, ESA, A. Pagan (STScI)
lentille gravitationelle Crédit : NASA, ESA, A. Pagan (STScI)



Grâce au phénomène de lentille gravitationnelle, Hubble a pu saisir 3 instantanés du même év[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr