La Super Ligue africaine, une fausse bonne idée ?

·1 min de lecture
Les clubs maghrébins et sud-africains, ainsi que de RDC comme le TP Mazembé, dominent le football africain, posant la question de l'élitisme et de l'inclusivité de la Super Ligue africaine. 
Les clubs maghrébins et sud-africains, ainsi que de RDC comme le TP Mazembé, dominent le football africain, posant la question de l'élitisme et de l'inclusivité de la Super Ligue africaine.

L?élection par acclamations du milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, alors président des Mamelodi Sundowns, a suscité espoirs et questionnements, non seulement du fait de son profil inédit pour la gestion du football africain, mais aussi en raison de la manière avec laquelle il a pu accéder à la plus haute instance continentale du football : la Confédération africaine de football (CAF).

Il est vrai qu?en étant le seul candidat représentant l?Afrique australe, être confronté à trois candidats tous originaires de pays d?Afrique de l?Ouest (l?Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya) était un avantage. Ces derniers ne pouvant trouver un point de convergence pour mutualiser leurs forces autour d?une candidature unique l?ont placé sur orbite. Sur ce plan, sa victoire a semblé plus que logique.

Interrogations sur l?ingérence d?Infantino

Toutefois, la participation active du président de la Fifa Gianni Infantino, très présent en Afrique, qui a vivement encouragé les différents candidats à faire bloc autour du nouveau président Motsepe, successeur de Ahmad Ahmad, via le « protocole de Rabat », a entraîné de vives interrogations de la part des amateurs de football africain. Ceux-ci y ont vu une forme d?ingérence de la part du président de la Fifa dont on pense qu?il souhaite bénéficier des voix de l?ensemble des pays membres de la CAF en vue des prochaines élections de la Fifa.

La Super Ligue africaine en questions

À la [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles