«Plus je suis suivie, plus je me sens seule» : Cyberharcelée, Léna Mahfouf se confie

Capture d'écran YouTube.

Léna Mahfouf, plus connue sous le nom de Léna Situations, a publié une vidéo où elle raconte le cyberharcèlement qu'elle a vécu.

Avant de se lancer dans ses traditionnels «vlogs d’août», Léna Mahfouf s’est exprimée sur un sujet qui lui tenait à cœur. Dans une vidéo publiée ce dimanche, l’influenceuse française a raconté le cyberharcèlement qu’elle a subi ces derniers mois. Une violence gratuite, l’ayant mené jusqu’à la dépression.

Elle a expliqué que des gens sont allés jusqu’à retrouver l’adresse postale de sa mère pour sonner à son interphone. «Dès qu’elle décrochait, ça disait : "Votre fille est une grosse pute". On a retrouvé le téléphone de ma grand-mère qui habite en Algérie pour l’appeler et pour lui dire que sa petite fille était une grosse salope», a-t-elle confié avant d’ajouter : «T’as peur pour ta sécurité, pour celle de tes proches», et tout ça parce que «tu fais des "vlogs" sur internet».

«Je pensais être bien préparée mentalement, psychologiquement à ça, que ça n’allait pas casser mon ambition et mes envies. […] C’était impossible de faire quoi que ce soit. J’ai passé des journées entières à rester au lit, même pas la force de prendre une douche», a-t-elle déclaré.

Sa nouvelle coupe de cheveux ainsi que le menu de son futur concept store ont été d'autres causes de ce harcèlement. Elle est ensuite revenue sur son voyage à Los Angeles avec son petit ami, le Youtubeur Seb la Frite. Leur séjour se déroulait en même temps que la cérémonie du Ballon d’Or, qui récompense le meilleur joueur de football de l'année, à laquelle elle était invitée. Préférant profiter des Etats-Unis, la jeune femme de 24 ans a reçu une avalanche de messages de haine. Des internautes ont même été jusqu’à envoyer des profils de femmes au jeune homme pour le pousser à tromper sa petite amie.

A lire : Léna Mahfouf, première influenceuse française à assister au(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles