Revivez la finale du Tremplin des Etoiles du Parisien

Marie Poussel

Les trois candidats finalistes de notre tremplin musical s’affrontaient en direct ce jeudi soir.


C’était l’heure de la finale du Tremplin des Etoiles a sonné. Trois candidats qui ont franchi les précédentes sélections, Ella/Foy, Gaft et Andréane Le May, s’affrontaient ce jeudi soir au showroom Gibson pour l’utime volet de l’Etoile espoir. Objectif : tenter de devenir notre révélation de l’année et figurer au palmarès de la 5e édition des Etoiles de notre journal, qui consacre en décembre les meilleurs disques, films, spectacles, ou émissions télé de l’année. C’est Andréane Le May qui l’a emporté. Elle se produira sur scène lors de la cérémonie des Étoiles du Parisien le 18 décembre au Casino de Paris.

LIRE AUSSI > Andréane Le May, la grande gagnante du tremplin des Étoiles du Parisien

Andreane Le May, la globe trotteuse soul

«Quand on attrape le virus du voyage, c’est fini.» Depuis son plus jeune âge, Andréane Le May n’arrête pas de faire le tour du Monde. Cette jeune compositrice de 28 ans, originaire d’un petit village du Québec, est d’abord partie en road trip avec ses parents qui lui ont fait traverser toute l’Amérique du Nord. «J’ai commencé par apprendre le piano, puis la guitare et le sax en parallèle», nous raconte l’artiste qui a finalement décidé de poser son sac à dos à Paris, il y a deux ans.

Son style de musique est inspiré de toutes les cartes postales qui ont forgé son histoire, sa personnalité. «Pour résumer, je fais de la pop soul, mais j’aime aussi penser l’art dans sa globalité. J’ai été formé à l’écriture de scénario, j’aime toutes les formes d’art.»


Sa prestation en vidéo

Aujourd’hui, entre deux compositions à la guitare, Andréane fait des sous-titrages pour des émissions télé ou des master classes de musiciens américains qui viennent donner des cours en France. La collecte lui permettra de financer son premier EP, un mini-album de quelques titres. «J’ai au moins quarante compositions qui dorment, s’amuse-t-elle, mais je me contenterai de (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

Andréane Le May, la grande gagnante du tremplin des Étoiles du Parisien
Etoile espoir : découvrez les trois finalistes d’automne de notre tremplin musical
Etoiles du Parisien : le groupe Gaft gagne le 2e tremplin musical du Parisien
Etoile espoir du Parisien : revivez notre 2e tremplin musical
Tremplin musical du «Parisien» : Ella/Foy remporte la première finale

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages