Publicité

La Suisse toujours en tête des pays les plus attractifs pour les jeunes professionnels

Photo Pixabay/cc

Voilà dix ans que la Suisse se classe en tête de l’étude de l’Institut européen d’administration des affaires (Insead) sur les pays les plus attractifs pour les jeunes talents. “Des conclusions qui nuancent les observations d’autres études qui ont fait état, ces dernières années, d’une baisse de popularité de la Suisse auprès des expatriés, le pays étant jugé trop peu accueillant”, souligne Le Temps.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, “la qualité de vie et la durabilité” deviennent des “atouts essentiels pour les pays qui souhaitent devenir des centres de talents”, indique l’étude publiée le 7 novembre dernier. Dans cet ordre d’idées, la Suisse surclasse ses concurrents à la fois par son niveau élevé de protection sociale et par son environnement naturel – elle se distingue aussi par “la forte pertinence de son système éducatif par rapport à son économie”.

En octobre dernier, la Neue Zürcher Zeitung évoquait à cet égard un “paradoxe suisse”. “Alors que le pays n’est pas membre de l’Union européenne, il est, avec le Luxembourg, celui qui profite le plus de la libre circulation des personnes, probablement en raison du niveau élevé des salaires et de sa situation centrale.” Les nouveaux arrivants en provenance des pays européens représentent en Suisse les quatre cinquièmes des immigrés, “alors qu’en Allemagne, par exemple, l’importance de la migration interne à l’Union européenne n’a cessé de diminuer depuis 2016”.

Singapour et les États-Unis occupent les deuxième et troisième rangs, mais le top 10 du classement apparaît néanmoins largement dominé par les pays européens, relève Bloomberg – avec, dans l’ordre, le Danemark, les Pays-Bas, la Finlande, la Norvège, l’Australie, la Suède et la Grande-Bretagne. Seule l’Australie (9ᵉ) parvient à troubler le jeu. En revanche, l’Allemagne ne figure qu’à la 14e place et la France à la 19e. Parmi les pays qui améliorent d’année en année leur performance, on note la présence des Emirats arabes unis à la 22ᵉ place et celle de la Chine à la 40ᵉ.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :