Suisse : dans le Tessin, le droit de vote aux étrangers en débat

·1 min de lecture

Les droits politiques sont la clé de l’intégration, soutiennent des parlementaires tessinois qui proposent d’accorder aux résidents étrangers le droit de vote et d’éligibilité au niveau communal, comme l’ont déjà fait d’autres cantons suisses.

La question du droit de vote accordé aux étrangers est loin d’être nouvelle en Suisse, mais c’est aujourd’hui dans le canton italophone du Tessin qu’elle revient sur le tapis, rapporte Swissinfo.ch.

Les élus tessinois débattent actuellement d’une initiative parlementaire qui vise à accorder aux résidents étrangers à la fois le droit de vote et le droit d’éligibilité – c’est-à-dire celui d’être élu – au niveau communal. “Le principe est similaire à celui des pays de l’Union européenne, qui permettent aux citoyens de l’Union de s’exprimer et d’être élus au niveau communal dans leur pays de résidence, même s’ils n’en possèdent pas la nationalité.”

À lire aussi: Innovation. En Suisse, immigrés et expatriés boostent l’économie

Si, au niveau national, le droit de vote n’est pas reconnu à celles et ceux qui ne sont pas suisses – pas plus que le droit d’être élus –, le système fédéraliste permet aux cantons et aux communes d’accorder ces droits aux étrangers, “à condition que la majorité des citoyens du territoire concerné ait d’abord voté en faveur de l’octroi de ces droits”.

Des taux de participation inégaux selon les communautés

Dans le Tessin, les résidents étrangers représentent 28 % de la population. Les députés qui ont déposé l’initiative proposent d’introduire droit de vote et droit d’éligibilité au niveau “le plus proche du citoyen et du territoire”, soit le niveau communal. “Permettre aux résidents étrangers de voter, d’élire et d’être élus dans les conseils communaux pourrait étendre le principe de démocratie, rapprocher de nombreuses personnes des institutions et promouvoir

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles