La Suisse en tête de l’indice de développement humain des Nations unies

Photo Pixabay/cc

C’est une première pour la Suisse, souligne Swissinfo.ch : sur 191 pays, le pays figure en première position dans le dernier classement du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). En 2020, la Suisse n’était que troisième, derrière la Norvège et l’Irlande, note le site d’information.

Créé voilà trente-deux ans, l’indice de développement humain (IDH) est utilisé par l’organisation internationale pour mesurer la santé, l’éducation et le niveau de vie d’un pays. Il se base essentiellement sur trois critères : l’espérance de vie à la naissance, le PIB par habitant et le niveau d’éducation des adolescents de 17 ans et plus.

“En 2021, la Suisse a enregistré un beau rebond de l’indicateur d’espérance de vie. Ça n’a pas été le cas de tous les pays : certains ont vu l’espérance de vie de leurs habitants continuer à baisser l’année dernière”, commente Yanchun Zhang, statisticien en chef du PNUD, dans un entretien avec Swissinfo.ch.

Malgré la crise sanitaire, l’espérance de vie a atteint 84 ans en 2021 en Suisse, contre 83,1 ans en 2020. Quant au revenu par habitant, il a atteint 93 457 dollars (93 550,92 euros) en 2021, “une forte augmentation par rapport à 2020”, où il était de 86 850 dollars (86 937,28 euros).

À l’exception du trio de tête du classement – soit la Suisse, la Norvège et l’Islande –, le rapport des Nations unies montre en réalité que pratiquement tous les pays ont été affectés par la crise sanitaire, la récession économique, les sécheresses ou les inondations, entraînant pour la deuxième année consécutive une chute quasi générale de l’indice de développement humain – situation inédite depuis la création de l’indice, en 1990. L’Amérique du Sud, l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud ont été particulièrement touchées.

Globalement, “le développement humain est retombé à ses niveaux de 2016, annulant une grande partie des progrès vers les objectifs de développement durable”, précise le rapport. À l’échelle mondiale, l’espérance de vie est ainsi passée de 72,8 ans en 2019 à 71,4 ans en 2021.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :