Suisse : ivre, un policier ouvre le feu dans un commissariat et blesse un collègue

L'auteur des coups de feu va faire l'objet d'une procédure judiciaire (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

L'incident aurait eu lieu lors d'une soirée festive entre agents de police. Pas moins de sept coups de feu auraient été tirés.

Un débordement aux conséquences graves, dont la police suisse se serait bien passé. Un agent de la brigade des stupéfiants de Genève (Suisse) va être poursuivi par la justice pour avoir fait usage de son arme à feu au cours d'une soirée alcoolisée entre collègues à l'Hôtel de police, blessant au passage un autre agent.

D'après les informations de La Tribune de Genève, confirmées par Le Temps, le policier incriminé se trouvait en compagnie de cinq autres agents, ce vendredi 28 octobre, lorsqu'il a subitement décidé d'ouvrir le feu avec son arme de service, tirant à sept reprises en l'espace de quelques secondes.

Il visait une poubelle

Selon le quotidien local, "les tirs visaient une poubelle", mais l'une des balles aurait "ricoché" avant d'atteindre l'un des policiers qui se trouvaient dans la pièce. Touchée au pied, la victime a "dû subir une opération chirurgicale", précise La Tribune de Genève.

Pour sa part, l'auteur des coups de feu aurait tenté de se soustraire au contrôle d'alcoolémie après son dérapage. Il a été sommé de s'expliquer devant l'inspection générale des services et devrait être poursuivi pour "mise en danger de la vie d’autrui, lésions corporelles par négligence et entrave aux mesures de constatation de la capacité de conduire". Il a pour l'heure été remis en liberté, "moyennant des mesures de substitution", comme le précise le procureur, cité par le média helvète.

VIDÉO - "Tout le monde est effondré" : la cousine d'Amine, tué après un refus d'obtempérer à Paris, témoigne