La Suisse choisit le F-35A, au détriment du Rafale

·1 min de lecture
Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante
Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante

Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante et le système de défense antiaérienne Patriot, lui aussi proposé par un constructeur des États-Unis, selon un communiqué du Conseil fédéral publié mercredi.

La décision de commander 36 F-35A pour un montant de plus de 5 milliards de francs suisses (4,6 milliards d'euros) et 5 systèmes Patriot, qui coûteront environ 2 milliards de francs, doit maintenant être soumise au Parlement. Ce choix pourrait également être contesté dans les urnes par la gauche et un groupe antimilitariste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles