La Suisse choisit le F-35A, au détriment du Rafale

·1 min de lecture
Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante
Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante

Le gouvernement suisse a choisi l'avion de combat américain F-35A pour remplacer sa flotte vieillissante et le système de défense antiaérienne Patriot, lui aussi proposé par un constructeur des États-Unis, selon un communiqué du Conseil fédéral publié mercredi.

La décision de commander 36 F-35A pour un montant de plus de 5 milliards de francs suisses (4,6 milliards d'euros) et 5 systèmes Patriot, qui coûteront environ 2 milliards de francs, doit maintenant être soumise au Parlement. Ce choix pourrait également être contesté dans les urnes par la gauche et un groupe antimilitariste.