Suisse : un cadavre reste six heures dans le métro sans être remarqué

·2 min de lecture
Un homme de 64 ans est mort dans le metro de Zurich et y a passé 6h sans être remarqué

Un homme de 64 ans est mort d’une crise cardiaque dans le métro de Zurich le 21 juin dernier dans l’indifférence la plus totale. Son corps sans vie est resté six heures sur un siège sans que personne ne le remarque.

Certains hommes quittent la vie sur la pointe des pieds. C’est le cas de Pietrantonio de Sando, un tailleur italien de 64 ans installé à Zurich depuis de nombreuses années. Âgé de 64 ans, celui que tout le monde surnommait “Toto” est mort d’une crise cardiaque dans le métro de la ville suisse dans la plus grande discrétion. Son cadavre est resté sur un siège durant six heures sans que personne ne le remarque ou ne s’en émeuve, rapporte le journal Le Monde

Ce matin-là comme tous les matins, Toto part travailler aux aurores. Mais ce jour-là, après ses deux expressos et sa cigarette, son cœur s’arrête de battre un peu après 6h30. Deux heures plus tard, une de ses collègues s’inquiète de son absence et prévient son fils, le tailleur n’a pas l’habitude d’être en retard. Une demi-heure après, la belle-fille de Toto et deux agents entrent chez le sexagénaire et trouvent son appartement en bon état. Impossible de faire plus à ce stade. C’est finalement une infirmière qui remarque l’état de cet homme plié en deux vers 13h15 et alerte les secours. Il est évidemment bien trop tard.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "80 000 personnes font un infarctus chaque année en France, alors que c’est très simple à éviter"

Quarante appels en absence

La question que se pose toute la Suisse est la suivante : les milliers de gens qui ont emprunté le métro après la mort de Pietrantonio de Sando n’ont-ils pas remarqué son état ou n’ont-ils pas voulu le remarquer ? En effet, le téléphone de l’homme affichait quarante appels en absence. Quarante appels qui ont nécessairement déclenché la sonnerie forte et stridente qu’il avait choisie pour son iPhone 12, pour ne jamais manquer de communication. Personne ne répondra jamais à cette question, dont la réponse pourrait pourtant en dire long sur notre époque.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles