Suisse : 200 skieurs britanniques en quarantaine désertent leur hôtel

C’est une histoire rocambolesque qui s’est déroulée dans la station de ski huppée de Verbier, en Suisse. La municipalité assure que 200 touristes britanniques auraient fui leur hôtel alors qu’ils y étaient placés en quarantaine. Le 25 décembre dernier, après la découverte d’un variant du coronavirus outre-Manche, la Suisse avait décrété la fermeture des frontières et l’annulation des vols en provenance du Royaume-Uni, ainsi qu’une quatorzaine pour les ressortissants de Grande-Bretagne arrivés à partir du 14 décembre. Des chambres désertées au petit matin Le directeur de l’office du tourisme de la commune ne croit pas à une vaste évasion. "Peut-être que certaines personnes sont parties en catimini, mais nous n’avons aucune information officielle à ce sujet-là, et si c’est le cas, je pense que c’est vraiment une minorité, parce que les personnes qui sont parties, où est-ce qu’elles auraient été ? Elles ne pouvaient pas rentrer en Angleterre sans passer par les voies officielles, et en France, une quarantaine est imposée aux personnes arrivant de Suisse", affirme Simon Wiget. Les hôteliers ont alerté les autorités en voyant, au petit matin, les plateaux repas restés intacts.