"Suicidez-vous !" : plusieurs figures des gilets jaunes se désolidarisent des slogans lancés aux policiers

Plusieurs figures du mouvement, dont Jérôme Rodrigues et Priscillia Ludosky, se désolidarisent des propos tenus samedi face aux forces de l'ordre par certains gilets jaunes.

Des chants qui ne passent pas. Plusieurs figures des gilets jaunes se sont désolidarisées ce dimanche des slogans "Suicidez-vous!" adressés aux forces de l'ordre samedi, en marge du 23e samedi de mobilisation du mouvement.

"Nous dénonçons avec vigueur les propos invitant les policiers à se suicider, entendus très marginalement et pour la première fois lors de l’acte XXIII des Gilets Jaunes, après plus de cinq mois de mobilisation", dénonce d'entrée ce communiqué signé entre autres par Jérôme Rodrigues et Priscillia Ludosky.

Les auteurs du texte, publié sur Facebook, apportent leur "soutien total aux familles des vingt-huit policiers et des deux gendarmes qui ont mis fin à leurs jours depuis le début de l’année". Ils adressent également leur "solidarité et (leur) compassion (...) aux fonctionnaires qui subissent, comme (eux), au quotidien, les politiques de destruction du service public".

Une enquête ouverte par le parquet de Paris

Ce collectif rassemblant aussi Philippe Pascot, Nathanaël Ramphft et Hakim Löwe y voit néanmoins "la manœuvre des politiciens et des médias qui se sont saisis des propos d’une petite poignée d’individus pour tenter de diaboliser une fois encore les gilets jaunes".

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "outrage à personne dépositaire de l'autorité publique commis en réunion" après que plusieurs manifestants, vêtus de gilets...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :