Suicide de Lucas : cette mesure drastique du collège concernant plusieurs élèves de sa classe

Un terrible drame a eu lieu le samedi 7 janvier 2023 en France. Ce jour-là, un jeune collégien baptisé Lucas s'est suicidé, alors qu'il était âgé de seulement 13 ans. Ayant décidé d'assumer son homosexualité aux yeux de tous, cet adolescent, qui fréquentait le collège de Golbey dans les Vosges, était victime d'harcèlement scolaire et d'homophobie. Une enquête préliminaire pour "harcèlement sur mineur de 15 ans" et "harcèlement scolaire" a été ouverte suite à sa mort tragique. Les investigations menées par les enquêteurs auront pour but de révéler si un acharnement moral a réellement conduit le jeune homme à s'ôter la vie ou pas.

"L'objet de notre enquête est de confirmer la réalité des faits de harcèlement, leur durée, ainsi que le contenu exact des propos et des comportements dénoncés. Les investigations s'attacheront à vérifier le lien de causalité entre ces faits et le suicide", avait déclaré le procureur de la République d'Epinal, Frédéric Nahon, au cours d'une conférence de presse qui s'est tenue le vendredi 13 janvier 2023. "Il convient d'être prudent sur le lien de causalité", a-t-il également ajouté, avant de dévoiler que : "Lucas avait laissé un mot dans son journal intime expliquant sa volonté de mettre fin à ses jours (...) mais il ne fait pas référence au harcèlement".

Après le suicide de Lucas, 13 ans, à Golbey (Vosges), quatre de ses camarades de classe ont été invités à rester chez eux depuis une semaine (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Il a énormément de réponses que je n'ai pas" : 20 ans après l'affaire d'Outreau, Jonathan Delay sort du silence
EXCLU. Couple disparu des Deux-Sèvres : Kevin et Leslie séquestrés par des ravisseurs ? La famille s'exprime
EXCLU. Couple disparu dans les Deux-Sèvres : "le mardi et le vendredi…", la terrible nouvelle vie des proches de Leslie
Elle regarde un documentaire Netflix sur les crimes non résolus et démasque son ancien petit-ami
Châteaudun : coups de marteau, violences sexuelles… sordide règlement de comptes amoureux